Reformation et machine de guerre

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Reformation et machine de guerre

Message par vince3310 le Jeu 24 Mai 2012 - 10:05

Ta compréhension de la phrase n'est pas en cause.
Maintenant, tout le monde ne partage pas cette vision.

Ce que je dis, c'est que s'il y avait 2 solutions lors d'une reformation de combat, il suffirait d'écrire :
"vous pouvez faire ça ou ça et c'est tout"

et pas :
" vous pouvez faire tout pareil que pour une refo normale sans conserver votre centre (ça fout la merde cette phrase).
Bon, en général on fait comme ca mais on peut aussi faire ca"

Ces 2 phrases ne me donne pas une impression de liste exhaustive mais c'est peut etre mon francais qui déconne et si c'est le cas, je vois pas l'interet de parler de la refo normale.

Bon, c'est juste chiant au final ces discussions vu que ca mene a rien.
Si la question pouvait remonter aux concepteurs histoire d'avoir une réponse clair. Apres, la réponse, perso, je m'en branle, je veux juste savoir ce que l'on peut faire ou ne pas faire.

_________________
Ce n'est pas leurs beaux rêves que nous jalousons, c'est le refus obstiné de laisser une si noble rêverie mourir d'une mort pourtant noble.
avatar
vince3310

Messages : 2556
Date d'inscription : 01/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reformation et machine de guerre

Message par Astrabell le Jeu 24 Mai 2012 - 18:01


En gros, en VO, du moment que tu gardes le centre de ton unité au même endroit, tu peux faire TOUT ce que tu veux.
Si on part du principe, comme il semble le croire pour le moment, que la phrase "l'application la plus courante est de mais ça peut aussi faire ça" ne soit pas une règle (mais vu que cette option me fait bondir et que je vois même pas comment on peut l'envisager).
Attention ! Je n'ai jamais dit que je cautionnais cette vision des choses, au contraire j'y suis personnellement opposé. C'est la vision de JB qui fait autorité en la matière et qui l'arbitrera ainsi à l'IR, je m'y plie donc sans être réellement convaincu.

Sur le fond, personne ne remet en cause le fait que la phrase que tu cites soit bel et bien une règle. Le débat porte sur le fait qu'il faille la comprendre ou non comme restrictive aux deux seules possibilités mentionnées.



Pour info, et même si ça vaut ce que ça vaut, je l'ai fait lire à Nellie pour avoir un avis de non joueur sur ce que signifie cette phrase et elle me demande: "comment on peut extrapoler à ce point ?". ^^

Faites lire autour de vous si ça vous aide, mais cette phrase n'offre bien que deux possibilités. Franchement, je dois vraiment être con parce que là...
Rassure-toi, tu n'es pas con et personne à ma connaissance ne le croit. [size=50:753bngg9]Surtout depuis que tu finis devant AstraMeuh au Grimoire !

Mais je dois avouer que la première fois que j'ai lu cette phrase, et même après l'avoir relu moult fois, j'ai eu et j'ai toujours la même impression : on nous donne l'usage le plus courant mais aussi un autre sans qu'il soit clairement précisé que ce dernier soit le seul possible. Le "mais aussi" me donne à penser qu'il pourrait y en avoir d'autres que l'auteur ne peut tous énumérer. J'admets bien volontiers que je comprends peut-être la phrase de travers et que - dans ce cas - seuls les deux usages mentionnés sont autorisés, mais je ne trouve pas la tournure de phrase suffisamment claire pour pouvoir l'affirmer sans laisser au moins une petite place au doute ou à une interprétation différente.

A la réflexion, ce qui m'a fait pencher pour la possibilité d'autres usages que les deux seuls mentionnés se trouve dans la façon dont a été élaboré l'erratum de la page 55. Celui-ci ne se contente en effet pas d'autoriser l'unité à changer de place son point central (précision qui avait été oubliée dans le GBR), il AJOUTE une deuxième restriction à la reformation de combat, laquelle n'avait pas non plus été précisée dans la règle initiale. Or, cette deuxième restriction ne servirait absolument à rien si la reformation de combat n'autorisait QUE deux possibilités, à savoir faire face à l'ennemi lorsqu'on est pris de flanc ou de dos ou élargir son front pour amener davantage de figurines au contact, car dans un cas comme dans l'autre, l'unité reste obligatoirement engagée contre le même côté de l'unité ennemie avec lequel elle était déjà engagée initialement.

En revanche, si on admet que la reformation de combat autorise d'autres possibilités que ces deux-là, il devient possible dans certains cas de l'utiliser pour engager le flanc de l'ennemi alors qu'on se trouvait initialement contre son front. Par exemple, lors d'une charge frontale coin à coin (cas très courant lorsqu'une figurine isolée en charge une autre), il suffirait de faire pivoter le vainqueur d'un quart de tour sur lui-même pour que le coin de son socle engagé contre l'ennemi se retrouve sur le flanc de celui-ci. Une telle manoeuvre abusive ne serait pas autorisée si la reformation de combat était strictement limitée aux deux seuls cas mentionnés page 55, puisque le vainqueur ne se conforme ni à l'une (faire face quand on est pris de flanc ou de dos) ni à l'autre (étendre son front pour amener davantage de figurines au contact).

Pourtant les concepteurs ont cru indispensable d'alourdir les règles du jeu en ajoutant une restriction supplémentaire destinée à interdire cet abus. C'est donc bien qu'ils considéraient eux-mêmes que la règle de la page 55 n'y suffisait pas telle quelle, et par conséquent que celle-ci ne limite pas strictement la reformation de combat aux deux seuls usages cités.



Mais, encore une fois, trêve de dissection des règles à la virgule près : comme le dit Vincent, l'important est que tout le monde soit fixé sur ce qui est autorisé ou pas. En l'absence de réponse claire des concepteurs sur ce point il faudra conventionner à chaque tournoi ou au sein de chaque club. Et ce serait bien si tout le monde appliquait la même convention, même ceux qui (comme moi) y étaient opposés au départ. Et ce, pour le plus grand plaisir de jeu de chacun.


.

_________________
Bonnes résolutions pour 2017 : cette fois-ci, c'est décidé, je me (re)met à Blood Bowl, un jeu qu'il est bien !  Very Happy
avatar
Astrabell
Secrétaire

Messages : 2592
Date d'inscription : 01/07/2009
Age : 57
Localisation : Pinsaguel

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum